Le regretté vizir et le poète Sanāʾī

IsIAO Dep CS 481_6
IsIAO Dep CS 481_6.
Sanai
Sanai.

Mardi 17 mai

vers inscrits sur un tombeau de Ghazni (Afghanistan, début XIIe siècle)

par Viola ALLEGRANZI, doctorante Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

 

Aujourd’hui située dans l’Afghanistan centre-oriental, Ghazni était autrefois la capitale florissante d’une dynastie musulmane d’origine turque centrasiatique qui tira de cette ville son nom : les Ghaznavides (977-1186). Parmi les vestiges conservés de la Ghazni médiévale, nous nous attarderons sur un monument funéraire qui se distingue non seulement pour la finesse de ses décors, mais aussi pour l’intérêt des informations historiques qu’il nous délivre. Les inscriptions de ce tombeau nous permettent en effet de découvrir un personnage politique peu connu des sources, qui fut vizir à la cour des Ghaznavides. Elles nous parlent aussi d’un poète renommé, Sanāʾī de Ghazni (ca. 1087 – 1130), auquel est attribuée l’élégie inscrite autour du cénotaphe. L’étude de ce monument nous apporte ainsi un nouvel éclairage sur la tradition épigraphique et sur le rapport entre pouvoir et culture en Iran oriental au tournant du XIIe siècle.

CONFERENCE à 18h

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.