Gloire à la Déesse – Autour d’un manuscrit népalais du Devimahatmya conservé au musée Guimet

Conférence à 18H00 dans l’auditorium du musée Cernuschi.

Gloire à la Déesse – Autour d’un manuscrit népalais du Devimahatmya conservé au musée Guimet,  par Thierry Zéphir, Ingénieur d’études au Musée National des Arts Asiatiques-Guimet.

Elaboré en Inde à l’époque Gupta (4ème-6ème siècle), le Devimahatmya est l’un des plus importants textes des courants religieux hindous dit shakta. Pour les adeptes de ces voies spirituelles, la source de toute chose dans l’univers est d’essence féminine et désignée sous le simple appellatif de Devi, « la Déesse ».

En une myriade de formes, souvent guerrières et combattantes, Devi manifeste sa puissance suprême et incommensurable en venant à bout des forces du mal. Dans un style épique et lyrique, le texte sanskrit narre les exploits de celle qui est « aussi resplendissante et aussi belle que le soleil ».

A la lumière d’un manuscrit enluminé népalais du 18ème siècle conservé dans les collections du musée Guimet, nous nous proposons de revenir sur la genèse et le développement du Devimatmya, tant en Inde qu’au Népal où ce texte figure parmi ceux qui ont été le plus souvent copiés et illustrés.

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.