La culture matérielle à la cour nomade royale du Tibet Impérial (7e-9e siècles)

Mardi 30 septembre 2014 :

David Pritzker, DPhil in Tibetan and Himalayan Studies at the University of Oxford

Au VIIe siècle, le Tibet est apparu comme nouveau venu sur la scène de l’histoire. Cette présentation examinera comment l’esthétique royale de la cour nomade illustre l’énergie et l’esprit unique de cet Empire tibétain explosif et de courte durée (VIIe-IXe siècles). En étudiant comment les processus de transfert et d’interprétation ont formé l’artisanat, les types, les formes et les motifs décoratifs, cette conférence offrira une opulente et brillante narration racontant l’apparition dans l’histoire des premiers rois du Tibet, pendant son flirt avec la grandeur impériale.

Commençant par le règne de Srong-btsan sgam-po, dans la première moitié du 7e siècle, et atteignant son apogée militaire et politique au temps de Khri-srong lde-btsan, à la fin du 8e siècle, le campement royal nomade tibétain s’est engagé dans la construction d’un royaume qui fut l’un des plus grands que le monde ait jamais connu. De chasses royales en fêtes somptueuses, de mariages opulents en funérailles spectaculaires, les Tibétains de cette époque se sont façonnés une image de guerriers incomparables et des monarques universels. Grâce à des images de peintures, de soieries, d’objets d’or et d’argent, cette conférence promet de n’être rien d’autre qu’un régal pour les yeux et l’imagination.

CONFERENCE à 18h

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.