Les Salar : une minorité musulmane centrasiatique au Tibet

Mardi 10 décembre 2013 :


Cliché M. Alexandre Papas

Aux confins de l’Asie centrale, de la Mongolie et du Tibet vit une minorité aussi insolite que méconnue. Comptant environ 100 000 āmes, l’ethnie (minzu) appelée Salar serait originaire des steppes turkmènes. Peu à peu, historiens, ethnologues et linguistes parviennent à reconstituer l’histoire de ce peuple turcophone oghuz installé aujourd’hui dans les provinces du Qinghai et du Gansu, ou Amdo en tibétain. Sunnites hanéfites très marqués par la mystique soufie, les Salar sont des musulmans du Tibet qui n’ont cessé d’entretenir des relations avec leurs voisins tibétains, mongols et chinois, tout en cultivant des traditions islamiques propres. Cette conférence présentera les résultats de deux missions de terrain menées en 2010 et 2012 parmi les milieux religieux salars, oulémas et maîtres spirituels étant probablement les meilleurs gardiens d’un passé qui s’efface de la mémoire collective. J’illustrerai mon propos de nombreux clichés d’acteurs, de lieux et de textes.

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.