Les tsha tsha du monde tibétain : moulages et estampages bouddhiques en argile

12.03.08.Tscha-tscha-MG_9259

Tsha tsha figurant Mañjuśrī , H. 6 cm, coll. privée

Jeudi 29 mars

Conférence par Kunsang Namgyal Lama , Doctorante Paris Sorbonne IV, Department Art et Archéologie.

Omniprésents dans l’ensemble de l’aire de culture tibétaine, les tsha tsha sont des images en argile produites en série à l’aide de moules figurant, en relief ou en ronde-bosse, des stūpa miniatures, des divinités ainsi que des personnages historiques et peuvent également comporter des inscriptions. Ils sont généralement fabriqués dans le cadre de rituels liés à l’accumulation de mérites pour des occasions particulières (édification d’un stūpa, rituels funéraires…) ou pour des pratiques régulières, aussi bien par des religieux que par des laïcs. Diffusée depuis l’Inde à travers le monde bouddhique, cette pratique a connu dans le contexte tibétain des développements rituels, textuels et artistiques très importants. A travers la présentation des procédures rituelles de fabrication, des différents usages, et de leurs diversités iconographique et stylistique, nous verrons la richesse documentaire, pour l’anthropologie religieuse et pour l’histoire de l’art tibétain, que présentent ces objets d’une apparente simplicité.

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.