Les voyages de Jacques Bacot et la naissance des études tibétaines modernes en France

Le Tchraker lama, Jacques Bacot et moinesLe « Tchraker lama » (Vajradara Drakkar, brag dkar rdo rje ‘chang), Jacques Bacot et moines.
Sichuan nord-occidental, septembre 1909.
[Photo inédite, probablement prise par Adrup Gönbo] (EFEO_BACJ00238).

Exposition photographique à l’École Française d’Extrême Orient

Une nouvelle exposition photographique est mise en place à l’EFEO (1er étage) sur le thème « Les voyages de Jacques Bacot et la naissance des études tibétaines modernes en France », jusqu’au 30 septembre 2019 à la bibliothèque de la Maison de l’Asie, 22 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris.

Pionnier des études tibétaines en France, Jacques Bacot (1877 – 1965) voyagea au Tibet oriental de 1906 à 1907 et de 1909 à 1910. Il fit des séjours prolongés à Darjeeling et Kalimpong de 1913 à 1914 et de nouveau de 1931 à 1932. Il fut le premier titulaire de la chaire des Etudes tibétaines de la section Histoire et Philologie de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Dans ses publications et enseignements, Jacques Bacot montra une grande expertise de la langue, de la culture et de l’histoire tibétaines. L’exposition présente une sélection de ses photographies inédites conservées à l’EFEO, des archives et documents déposés à la Société Asiatique et des objets personnels de la collection d’Olivier de Bernon, l’un de ses petit-fils.

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.