MES AYNAK, UN SITE MAJEUR POUR L’HISTOIRE DU BOUDDHISME ET DE L’ÉCONOMIE EN AFGHANISTAN

Conférence par M. Khair Muhammad KHAIRZADA, Directeur de la fouille de Mes Aynak.

Cette conférence aura lieu au Collège de France

11, place Marcelin-Berthelot, Paris 5e), le jeudi 29 novembre 2012 à 16 heures, dans la salle 2, au rez-de-chaussée.
Le site de Mes-e Aynak, situé 40 km à l’est de Caboul, est fouillé depuis 2009 par l’Institut Archéologique Afghan. Il est situé sur une gisement de cuivre considéré comme l’un des plus grands au monde. La concession de la future mine a été confiée à une compagnie minière chinoise qui doit commencer à l’exploiter fin 2012, ce qui entraînera la disparition des sites archéologiques existant. Or ceux-ci sont importants : exploitation minière antique ; village de mineurs dont la fouille permettra peut-être de savoir si c’étaient des hommes libres ou des esclaves ; trois monastères bouddhiques très bien conservés, avec peintures et sculptures colossales partiellement restaurées par la DAFA, dont la plupart sont encore en place. La mine a été exploitée au moins des débuts de notre ère au 7e siècle. Les monuments bouddhiques, abandonnés alors qu’ils étaient presqu’intacts, sont plus tardifs : les peintures et sculptures sont pour l’instant datées des 5e -7e siècles. Il y a peu de publications scientifiques sur ce site et il est à craindre, vues les conditions de la fouille, qu’il n’y en aura guère davantage à l’avenir. La conférence de M. Kheirzada, illustrée de très nombreuses vues des monuments, peintures et sculptures, vous présentera l’état actuel du chantier censé s’arrêter dans deux mois.

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.