Table Ronde – octobre 2010

Jeudi 21 octobre 2010

La table ronde réunira trois spécialistes du mouvement maoïste au Népal et sera l’occasion de retracer l’histoire de ce courant, en particulier sa phase guerrière (1996-2006), mais aussi de l’aborder par le débat autour de questions qui l’informent.

  • D’où vient le maoïsme au Népal ? Quand, comment et par qui a-t-il été introduit ? Comment a t-il été adapté à la société népalaise ? Comment a-t-il été perçu par les villageois illettrés ?
  • Quelles ont été les modalités de diffusion du maoïsme ? Quels medias ont-ils été utilisés ? Quelle tranche de la population y a été sensible ? Quelle a été l’évolution de l’organisation du mouvement ? Quel rôle a joué la Guerre du peuple ? Quelles ont été les principales étapes de l’évolution du mouvement ? Que devient le mouvement depuis l’accord de paix ?
  • Peut-on qualifier le mouvement maoïste de révolution ? Qu’a t-il apporté comme changements immédiats et quelles transformations à long terme peuvent-elles lui être imputables ?Le débat sera animé par Marie Lecomte-Tilouine (CNRS, Villejuif) et fera intervenir deux jeunes chercheurs en fin de thèse : Pustak GHIMIRE, anthropologue (EHESS, paris), dont les travaux portent sur les conflits de valeurs et les recompositions identitaires en milieu villageois au Népal oriental et Benoît CAILMAIL, historien (Paris I Sorbonne) dont la recherche porte sur les origines du mouvement maoïste au Népal et son enracinement dans la région de Pyuthan (Népal occidental).
Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.